Le Conseil général s’est réuni à Vourles les 8 et 9 mai 2024. L’ordre du jour de la réunion comprenait plusieurs questions importantes que nous aimerions partager avec vous aujourd’hui.

NAISSANCE DE TROIS NOUVELLES RÉGIONS VIATORIENNES

Tout d’abord, le Conseil général a approuvé les demandes d’Haïti, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire de devenir des Régions. Le processus suivi pour parvenir à cette décision était en cours depuis un certain nombre de mois. Les Viateurs de chacun de ces pays ont travaillé pendant des mois pour préparer un dossier à présenter au Conseil général.

Nouvelles professions en Haïti, en 2019

Les Règlements généraux 199 à 213 donnent toutes les informations sur les exigences requises pour la création d’une Région dans la Congrégation. En particulier, le règlement 199 décrit les conditions nécessaires qui doivent être remplies pour la création d’une Région. Celles-ci comprennent : le nombre nécessaire de religieux (environ 15) et l’établissement d’une diversité d’engagements apostoliques ; l’existence d’une pastorale des vocations et d’un programme de formation ; des structures de gouvernement, des garanties de leadership et des preuves d’un avancement vers l’autonomie financière. Les religieux de chacun de ces pays ont fourni des dossiers minutieux, bien intégrés et complets qui présentent des arguments solides en faveur de l’établissement d’Haïti, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire en tant que Régions.

Les Viateurs en Côte d’Ivoire

Une fois terminés, ces dossiers ont été envoyés aux Conseils provinciaux du Canada et de la France pour examen et approbation. Le Conseil provincial du Canada a pleinement validé la demande, de même que le Conseil provincial de France. Par la suite, les dossiers ont été envoyés au Conseil général pour être étudiés en vue de leur approbation finale. Au cours des derniers mois, le Conseil général a longuement discerné sur ces demandes. Lors de sa réunion des 8 et 9 mai 2024, il a approuvé à l’unanimité l’établissement d’Haïti, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire en Régions, à compter du 1er juin 2024. Les décrets officiels de leur établissement en tant que telles seront publiés prochainement.

Nouveaux prêtres ordonnés au Burkina Faso

Les membres du Conseil général veulent exprimer leurs félicitations pour ce moment significatif dans la vie de la Congrégation. Les religieux de chacun de ces pays ont travaillé très dur, dans une véritable collaboration, pour préparer les dossiers présentant ces demandes. Nous sommes également reconnaissants aux Conseils provinciaux du Canada et de la France pour leur impulsion et leurs conseils dans la préparation desdits dossiers. Sans leur soutien et leur animation, cela n’aurait pas été possible.

Enfin, nous voudrions dire à nos frères d’Haïti, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire :  nous partageons votre joie d’avoir atteint ce moment important dans la vie de vos Communautés viatoriennes respectives.  Notre soutien et celui de tous les membres de la Congrégation vous accompagnent pour célébrer avec vous ce temps de croissance, de développement et d’une plus grande autonomie. Que le projet et l’œuvre du père Louis Querbes continuent  de progresser dans nos nouvelles Régions!

 UN NOUVEAU PROCESSUS POUR LA TENUE DU CHAPITRE GÉNÉRAL

Un deuxième point important de l’ordre du jour de la réunion du Conseil général était la poursuite de la préparation du 31e Chapitre général qui doit se tenir à la Casa Divin Maestro à Ariccia, en Italie, du 3 au 24 juillet 2024. Le programme a été finalisé et tous les délégués ont déjà reçu l’ordre du jour final ainsi que les réponses de toutes les Provinces et Fondations aux questions proposées. Le Conseil continue de travailler sur la logistique et la planification afin d’assurer le bon déroulement du Chapitre. À l’approche de la date de son ouverture, nous vous demandons de continuer à prier pour les délégués qui se réuniront à Ariccia afin que l’Esprit-Saint guide leurs échanges et les décisions qu’ils auront à prendre au cours du mois de juillet 2024.

Après avoir consulté les délégués des Chapitres généraux précédents, le Conseil général a proposé un processus nouveau et différent pour vivre le Chapitre général de cette année. La première semaine sera consacrée à un processus de réflexion, invitant les délégués à un temps de discernement personnel et communautaire qui comprendra des temps de dialogue, de prière et de réflexion personnelle. Cela devrait permettre que la voix de l’Esprit-Saint nous guide et nous conduise dans la préparation du travail à faire au  cours des deux dernières semaines dudit Chapitre.  Les anciens délégués ont souligné la nécessité de consacrer plus de temps à la prière personnelle et communautaire, à l’écoute mutuelle et au discernement. Nous espérons que ce processus nous permettra de vivre cette expérience.

 

UN NOUVEL ADMINISTRATEUR POUR LA PROVINCE DE FRANCE

Un troisième élément de discussion important lors de la réunion du Conseil général des 8 et 9 mai a été de se pencher sur la situation vécue en France. Comme vous le savez, le Supérieur provincial de France, le père Pierre Demierre, et l’Assistant provincial, le père Philippe Arnal, ont récemment démissionné pour des raisons de santé. Tous deux ont des problèmes de santé importants qui les empêchent de continuer à assumer leur rôle de leadership et d’animation. Nous vous prions de continuer à les porter dans vos prières alors qu’ils s’efforcent de recouvrer une meilleure santé pour l’avenir.

P. Sylvain Konan

Après consultation en France et délibération au sein du Conseil général, le Supérieur général, avec le consentement de son Conseil, a nommé le père Sylvain Konan Administrateur de la Province de France et délégué du Supérieur général, du 15 mai au 15 octobre 2024. Le père Konan, qui exerce actuellement la fonction de Supérieur en Côte d’Ivoire, a accepté cette responsabilité.  Il restera en résidence en Côte d’Ivoire et continuera à y exercer sa mission de Supérieur.  Il a reçu un mandat spécifique du Conseil général pour le temps où il sera Administrateur de la Province de France.

Les membres du Conseil général tiennent à exprimer leur gratitude au Père Sylvain Konan pour sa disponibilité à accepter cette responsabilité de direction et d’animation de la Province de France. Il s’agit d’un moment délicat dans la vie de cette Province et nous sommes confiants qu’il saura assurer  le leadership et la sollicitude pour tous les Viateurs qui vivent en France. Après le 15 octobre, il devra convoquer un Chapitre d’élection en France dans le but d’élire un Supérieur provincial et un membre du Conseil provincial. Merci de porter nos frères de France dans vos prières.

In Viator and Querbes,

 

Robert M. Egan, CSV
Superior General